• PANYONG GOLDEN NEEDLE / CIORAN.

    Le 11 Novembre, Jour de Paix, Mémoire en action:

    Un Panyong Golden Needle du Fujian 2009

    et la Pensée de CIORAN.



    Accueil





    Accueil 

     

    Emil CIORAN,écrivain et philosophe.


    Né le 08 Avril 1911, Roumanie.




    Mort le 20 Juin 1995, à Paris.


    Et un Panyong Golden Needle du Fujian, né et  cueilli en Avril 2009.

    Ce Grand Thé Rouge, qualifié sous nos latitudes de thé noir, est une liqueur intense, profonde et complexe.
    (Rose, litchi comme macéré,charpente: dense,verticale,horizontale:complet: fin, subtil et puissant.)

    Elle me permettra ,en parallèle, d'apprécier le Pensée de Cioran, philosophe de "l' Ultime".

     

                                                                            
    Accueil
    Accueil     Liqueur "rouge" d'où

      l'appellation:Thé Rouge.


    Cueillette fine avec des pointes dorées
    Golden Tips: feuilles longues,plates ,soyeuses.







    Accueil

    Ce Philosophe extra-ordinaire permet de Réfléchir: il sublime une Pensée radicale ou l 'on n'ose pas toujours Aller...

    A l'image de certains thés qui peuvent vous bouleverser,Cioran choque, provoque, remue...

    Il est à prendre avec des" pincettes".

    Mais en ce jour anniversaire,"du Cri de la Paix", il nous permet de nous positionner face à l'avalanche poussiéreuse des masses- médias,qui évoquent non sans une certaine superficialité, la chute du mur de Berlin ou encore la fin de la Première Guerre Mondiale.

    Toutes ces commémorations sont nécessaires; mais elles ne doivent pas constituer un" écran de fumée": pour  mieux nous empêcher de voir l' Ailleurs, ou être conscient du Présent tel qu'il est, afin d'au moins préparer l'ébauche d' un Avenir.

    Or , j'ai comme l'impression que l'on en fait "Trop".
     
    Et mon sentiment, c 'est que cela révèle beaucoup  de 

                                                         choses...

    Ne voudrait- on pas nous distraire?

    L'Homme ne chercherait -il pas à fuir son Présent, qu'il juge lui- même  accablant, avec en prime un Avenir qui ne se présente pas sous les meilleurs hospices?

    Cioran en parle à merveille: il n' est  pas négatif; il interroge, en

                   Être sceptique, profondément affecté par le Doute.
                                      .............................................

    Un Gong Fu Cha, en Terre Zhuni pour la précision.

    Restitution de la subtilité des saveurs de Roses,de la chaleur :une eau à 90°C,pour sa superbe charpente chocolatée et sa longueur en bouche:imprégnante en douceur ; une faicheur fruitée entre poire et litchi ,le tout surmonté d'une tendre astringence qui réveille un  peu plus encore ce Grand Cru Chinois du Fujian.

    4 grammes: théière Zhuni 12 cl;eau" hard water" pour un max. de vivacité,c 'est à dire une eau bouillie, ici ,deux fois en bouilloire électrique.

    Première infusion:2 min(photo plus haut :liqueur tannique entre puissance et subtilité)

    Puis 1 minute, pour la seconde: liqueur plus claire et 3/5/8/12 minutes;et l'on peut continuer ainsi...
     
    Et l'on pourra ainsi confortablement savourer sa Pensée.

    Ce Thé du Fujian forme un couple assez saisissant avec la densité de Cioran.
     
    Une Pensée pointue.
     Accueil


    Accueil





    Accueil


    Accueil


    Accueil


    Accueil
                                                                                                             3 ieme infusion.


    Accueil



    Accueil



    Fin de la session Thé: Place à Cioran.

    Extraits des conversations:"Sur Les Cimes du Désespoir",
    livre écrit en 1933; Cioran avait alors 22 ans(!)

    Thème:Histoire et éternité.

                              "Apassionata": Alain Caron,bass/Didier  
                                              Lockwood:violon.
     
    EXTRAIT:

    "Je suis fatigué de la culture et de l'Histoire; il m'est désormais presque impossible de participer aux tourments du monde et à ses aspirations.Il faut dépasser l 'Histoire:on atteint ce stade sitôt que le passé, le présent et l'avenir n'ont plus la moindre importance et qu'il vous est indifférent de savoir ou et quand vous vivez.

    En quoi vaut-il mieux vivre aujourd'hui plutôt que dans l'Egypte ancienne?

    Nous serions de parfaits imbéciles de déplorer le sort de ceux qui ont vécu à d'autres époques, ignorant le christianisme ou les inventions et découvertes de la science.Comme on ne saurait hiérarchiser les conceptions de la vie,tout le monde a raison et personne.

    Chaque époque constitue un monde à Soi,enfermé dans ses certitudes, jusqu'à ce que le dynamisme de la vie et la dialectique de l'Histoire aboutissent à de nouvelles formules tout aussi limitées et insuffisantes.

    Je me demande comment certains peuvent s'occuper exclusivement du passé ,tant l'Histoire m'apparaît nulle dans son intégralité.
    Quel intérêt peut bien avoir l'étude des idéaux révolus et des croyances de nos prédécesseurs?...

    La contemplation de l'éternité ne me procure-t-elle pas ,en effet, un apaisement bien plus grand?

    Non pas Homme/Histoire, mais comme Homme/Éternité- voila un rapport acceptable dans notre monde qui ne vaut même pas la peine qu'on y respire!

    Personne ne nie l'Histoire par simple caprice; on le fait sous la pression d'immenses tragédies, dont peu soupçonnent l'existence.

    La négation résulte en réalité d'un profond accablement.

    ...Je ne veux plus rien savoir.

    En dépassant l'Histoire, on acquiert une sorte de surconscience capitale pour l'éxistence de l'éternité.

    Elle vous porte, en effet , vers une région ou les antinomies, les contradictions et les incertitudes de ce monde perdent leur sens,ou l'on oublie l'existence et la mort.

    C' est la peur de la mort qui anime les amateurs
    d'éternité: l'expérience de celle-ci a, en effet, pour seul avantage réel de vous faire oublier la mort.

    Mais qu'en est -il lorsque la contemplation s'arrête?

    ...............................................................................................................................
      En ce jour de 11 novembre,une manière pour marquer le coup:  

                                      célébrer ce "hard" de l'Histoire:

    Un thé puissant et subtil; une eau" hard Water",un Penseur "Hard Philosophe";leTout dans une certaine quiétude.

    Ce thé me rassure.CIORAN Lui, Perdure...

    Un 11 novembre intense,comme il se doit............................................
                                  
                                          Renversant..........................................................

     
    Accueil



    « LES HABITS DU DIMANCHE.VENDREDI 13 : " L' ENFER ." »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Sunlux
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 21:18

    Jolie photo de chloé dans la brume.... 

     Et mon sentiment, c 'est que cela révèle beaucoup  de  


                                                         choses... 
    Oui mais encore...

    Homme Histoire Homme éternité. Mmmh, je crois que c'est une erreur de jeunesse Emile.
    L homme oublie, c'est pourquoi il a inventé l'histoire. Il note, il compile, il photographie, et devient homme histoire, pour se rappeler. Ne pas oublier est très important. L homme éternité peut bien être en paix car devant pareil horizon rien est vraiment important... la shoah, les masacre en afrique du sud au rwanda ne sont que des broutilles de l'histoire... si l'on suit son raisonnement, enfin même pas, car il n'y a plus d histoire face à l'éternité...
    Etrange raisonnement.... 
    amitié


     
    2
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 23:26
    Il est vrai étrange raisonnement:complétement ok avec toi.
    Seulement, je voulais souligner la détresse consciente de ce grand philosophe de l'ultime,agé de seulement 22 ans lors de ces écrits:un abus de jeunesse mais c'est si juste dans le style de l'écriture,dans cette profondeur de sa souffrance et de son pourquoi que cela me laisse souvent sans voix et voie.C'est comme une drogue Cioran,il fait du bien mais peut faire mal si l'on tombe entièrement dedans.C'est en écrivant moi cette fois que j arrive à lui résister et à une forme de nihilisme destructeur mais lui résister pour ne pas périr par ce genre de propos conscient.
    Merci Sun lux d 'avoir souligné cet etrange raisonnement de l'ultime.
    PHILIPPE.
    3
    Sunlux
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 08:10
    avais-je raison quant à la photo brouillard...?
     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :