•  

     

    Pour mieux comprendre les spécificités de ce Thé GABA et sa difficulté de pouvoir le"classer"dans une famille précise,il est nécessaire de faire un rappel historique.
    Gaba de "Acide butyrique Gamma-aminé"
    Hou De Asian.
    Récolte: Janvier 2009.
    Méthode:Machine-Récolte.
    Provenance:Zhu Shan,Nan Tou.
    Cultivar:Chin Shin Oolong.

    GABA Oolong,aussi appelé"Jia Yeh"
    (Bonnes Feuilles)Oolong.
    Ce thé est en passe de devenir l'une des exportations de thé les plus importantes de Taiwan.
    Le Thé GABA a été inventé au Japon en 1986 lorsque des chercheurs ont essayé de trouver une façon de préserver la fraîcheur des premières feuilles de thé sous une atmosphère contrôlée (CA),soit sous vide ou remplie d'azote en chambre.
    Accidentellement,ces chercheurs ont constaté que le taux de r-aminobutyrique augmentait de manière significative sous un tel environnement.
    Un document de 1987 a fourni des preuves complémentaires quant aux bénéfices sur la santé du Thé GABA.
    Il peut aider notamment à soulager l'hypertension artérielle.Ce thé apporte un sentiment de détente,de quiétude et une relaxation sur le corps.
    Le thé GABA est vite devenu populaire au Japon.
    La technologie de sa production a été réellement introduite à Taiwan en 1994.
    Cependant,le Thé Gaba n'a pas été accepté&admis de suite à Taiwan tant son goût était considéré comme une sorte de «compostage de saveurs» un peu comme du Pu-Erh cuit aux fruits compotés et une saveur acide dérangeante mêlée.On peut comprendre:le marché de Taïwan a longtemps été gâté par des Oolongs tels que le traditionnel Dong Ding Hung Shui,le Bai Hao Beauté Orientale et autres splendeurs tels les Oolongs de haute montagne les Gao Shan Cha...Ainsi,le thé Gaba a longtemps été essentiellement une «exportation» de thé en provenance de Taiwan.
    Depuis la qualité du GABA Oolong a été grandement améliorée par l'extension des unités de Thé à Taiwan et d'agriculteurs engagés depuis 2002 dans l'aventure.
    A présent le parfum fruité,il est vrai unique,a gagné le cœur de nombreux Taiwanais.


    Ce Oolong GABA a été récolté dans la fameuse région Zhu Shan:Bamboo Mountain.L'étape de fermentation unique se fait en deux phases:une oxydation aérobie et en suivant par une oxydation anaérobie appauvrie en oxygène.
    Ce processus contribue à cette arôme fruité puissant bien spécifique.Les conditions de croissance de ce thé à moyenne altitude,à base de soja ses engrais organiques et une récolte manuelle sont une des clés de la teneur élevée de l'acide glutamique acide aminé qui pendant l'étape anaérobie est convertie (décarboxylation) en GABA.
    Précisons que ce Thé Gaba n'a rien à voir avec le Dong Ding Deep Fermented d'Akira HOJO.Tout en sachant qu'il y a certaines similitudes dans les fins recherchées à savoir le développement du pôle fruité/sucré.Celui d'akira étant une énigme de première classe!


    Première infusion à 1minute,légère.
    La liqueur est d'une couleur débutant sur un or clair,limpide et brillant puis s'accentuant sur de l'ambrée.
    Parfums fruités agréables.
    Belle douceur avec une acidité légère et délicate.
    Un goût simple et une bonne consistance.
    Endurance convenable.5-6 Infusions.
    Minumim 5 grammes ici;on peut aller jusqu'à 8 grammes sans risque avec à peu près ces mêmes temps pour plus de densité.
    10cl Gaiwan Phœnix.
    1min/1'30/3/5/7.
    Lin's 95°c.

     
    Fragrances très semblables entre les feuilles sèches chaudes,les feuilles infusées et le goût en bouche de la liqueur.
    Il y a beaucoup de fruits exotiques comme de la mangue et des saveurs fortes de goyave.Un arrière-goût impressionnant de sucré;agréable,veloutée et fort potentiel en terme de gouleyant.Une touche boisée.
    Une sensation de grande douceur va s'installer en particulier dans les infusions qui vont se suivre.
    Un goût rappelant curieusement certains Darjeeling Oolongs qui éclatent d'entrée en bouche par une explosion de parfums fruités/floraux et à l'after taste parfois court ou faible.


    Ce qu'il y a de plus bluffant,dérangeant et qui me laisse sur un sentiment partagé et mitigé c'est ce goût de fruits,de cannelle omniprésents.Il y a un certain manque d'attaque en bouche,d'astringence,de piquant&de mordant,bref du caractère.Ce qu'il en sort est de l'ordre de l'expérience d'un thé aux saveurs comme"artificielles"&formatées pour le plus grand nombre;ni bon ni mauvais,il plaira à tout le monde!Par ses accents fruités il est délicieux mais on sent à peine la trace et le caractère du plant Camelia Sinensis.
    C'est ici que ce thé est vraiment déconcertant.Globalement,il n'y a pas de mauvaises choses à dire sur ce thé;de plus la qualité de la sélection de Hou De permet d'avoir ici du premier choix.
    Mais au final je ne pense pas que les saveurs soient si bien équilibrées tellement le pôle cannelle,sucre et le fruité dominent complètement l'ensemble.Un cocktail.
    Comme si cela voulait masquer quelque chose.
    Mystery?On en vient à crier à un appel à l'astringence et à l'after taste prolongé&fort.
     

    Si vous aimez le thé Oolong oxydé type"Beauté Orientale"(Oriental Beauty);alors vous devriez aimer ce type de thé.
    Vous aurez des choses en moins et surtout les fameuses morsures du petit criquet absentes ici;ces morsures du"Jacobiasca Formosana Paoli"sur les feuilles de Thé qui créaient ce flavor,ce parfum inimitable&unique&exotiques sur l'O.Beauty.
    C'est sur ce genre de facteur merveilleux de la nature que mon cœur balance...
    Le prix est un atout pour le Gaba Oolong mais je ne juge pas la qualité d'un thé en rapport à son prix;même si c'est une donnée à prendre en compte et à ne pas négliger.
    Gaba et Oriental Beauty se ressemblent quelque peu;même s'il ne me viendrait pas à l'idée de comparer les deux en parallèles.Décence oblige.
    Le thé Gaba a bien quelques arômes de miel et de fruits semblables à ceux de la Beauté Orientale,mais ils ne sont pas aussi importants que dans l'arôme profond de l'O.Beauty.Pas aussi fins&subtiles dans les saveurs et parfums&pas aussi soutenus&forts dans l'arôme.

     




    votre commentaire
  •  

     

     Un coup de Cœur et c’est peu dire pour ce magnifique Oolong Brun répondant au doux nom de Tai Bai Zui Jiu.Un Thé Taiwanais provenant de la Maison Prestigieuse&Exclusive des 3T Place Monge, à Paris.
    Merci Julien.
     
     
     Un Thé de grande classe à mon sens car un thé tout en “parfums.”
    C’est une signature.
    On se demande au nez, puis à chaque gorgée si c’est le pôle féminin d’un fin Oriental Beauty qui l’emporte,ou la touche toute masculine boisée&épicée de quelques Oolongs bruns que j’ai pu déguster comme le Geisha Oolong de la Cave à Thé ou ceux de chez Hou De Asian.
    Avec ce Cru on est dans un autre ordre.
     
     
     Un autre monde celui du choix de la tenancière des lieux fort attachée sans conteste au caractère olfactif et long en bouche dans le choix de ses Thés.Tout un Art;c’est pourquoi je parlais de réelle”Signature”.
     
     
     C’est un Thé hyper complet : au nez, le bouquet est complexe et fameux : digne de la composition d’un grand Parfum tel un Guerlain:
    Du floral(rose),du végétal par quelques touches discrètes de verdure,un certain fruité exotique voir même parfois dans ses quelques accents chauds lorsque l’on humecte fort les feuilles sèches au creux de la main, des pics de violettes frisant le capiteux.
     
     
    Mais un capiteux “Classieux”si j’ose dire;ample et généreux.
    Il y a ce relief qui fait que le terme de”capiteux”est ici dissipé et pour une fois associé à une note positive,à un caractère entier&puissant &fin que ce thé sait exprimer en tasse.
     
     
    En bouche cela s’affirme tout en finesse par une minéralité pure.C’est propre,la couleur orangé&la vivacité de la liqueur sa lumière cette transparence est du plus bel effet pour les yeux déjà.
    Son gouleyant en bouche puis dans la gorge est suave,net.

     

     
     
     Son caractère fort boisé comme peut l’être un beau parfum tel un Guerlain ou un Chanel joue la carte du contraste.Équilibre.Longueur en bouche : une imprégnation complète par ses parfums puissants.Nez,bouche,gorge,sensation de bien être…On en est emplit…Tout y passe.C’est un grand Cru pénétrant.

     

     

     L’explosion se poursuit en bouche c’est fin & puissant à la fois.Entre les fruits exotiques gorgés de soleil&de sucre,le coté bien boisé&affirmé de l’ensemble c’est un Bouquet somptueux flamboyant et équilibré comme calibré,”ni trop ni pas assez.”Perfect?
     
     
    Précision de Julien sur l’origine de ce Grand Cru Taiwanais:C’est un thé de très haute montagne.Tai Bai est réputé pour être le plus haut pic des monts Qinling (province de Shan Xi).
    Le Tai Bai Zui Jiu cha signifie littéralement « le thé qui rend ivre de Tai Bai ».
    Comme ton article le souligne, on s’enivre clairement avec les saveurs de ce thé, aussi bien en le buvant qu’en sentant ses feuilles. Le corps en est tout réceptif lors de la dégustation.
    Une très belle présence en bouche.Un léger gras.
    J’apprécie bien ta comparaison avec un Oriental Beauty car le Tai Bai Zui Jiu fait partie des thés qui ont subi des morsures d’insectes. D’où ses saveurs spéciales.
     

     

     

    Comme tu le dis aussi, l’ensemble est équilibré, « ni trop ni pas assez ». C’est la marque de thés de qualité.”Le Bai Zui Jiu Oolong M3T
    Après 8 infusions…le Lendemain…
    Morsures d’insectes distinctes,feuilles encore grasses,Tips Bourgeons,oxydation…
    Tout est là!

     

     
     
    La cave à thé de Maitre Tseng Place Monge M3T,une des plus belles caves à Thé du Monde.Exclusivement Thé blanc, thé vert, thé rouge,thé noir et thé bleu-vert.

     

     
     



    Présentation Vidéo M3T















    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique