• Les Records d'Eau.Bottled Water of the World























    Mieux comprendre les différentes Eaux afin de les adapter au mieux à nos mets, Thés et autres préciosités .

    La Source des analyses et observations en Anglais :



    "Fine Waters"







    Minerality
















    Mineral Water’s subtle taste and terroir are determined by the minerals it contains.

    The amount of minerals dissolved in water is indicated as total dissolved solids, measured in milligrams per liter (mg/l) or parts per million (ppm), which are equal.
















    TDS - Total Dissolved Solids in Bottled Water





    A water’s TDS is normally made magup mainly of carbonates, bicarbonates, chlorides, sulfates, phosphates, nitrates, calcium, magnesium, sodium, potassium, iron, manganese, and a few other minerals.

    Gases, colloids, or sediment is not included in the TDS measurement.

    After mouthfeel, TDS is the second most important factor in matching water with food.

    The higher the mineral content, the more distinct a water’s taste can be.

    Think of low TDS waters as comparable to white wines, with a clean, neutral taste and less weight;

    High TDS waters are more like red wines, with a heavier, more substantial feel.

    Very high TDS waters feel distinctly heavy and may have an aftertaste, much like a big, bold red wine.

    Most mineral water you drink, though, probably has a medium TDS measurement and is more like a heavy white or a light red wine.


    Super Low 0 - 50mg/l
    Low 50- 250 mg/l
    Medium 250- 800mg/l
    High 800 - 1.500mg/l
    Very High 1.500mg/l & over



    Regulations regarding TDS vary throughout the world. In the United States, bottled water must contain at least 250 mg/l TDS to be labeled as mineral water. TDS above 500 mg/l qualifies a water as -low mineral content- more than 1,500 mg/l allows a - high mineral content - label.






















    Mont Roucous Analysis:








    19 TDS
    6 ph factor
    1,20 Calcium
    3,20 Chloride
    4,90 Hydrogeniccarbonate
    0,20 Magnesium
    2,30 Nitrate
    0,40 Potassium
    6,90 Silica
    2,80 Sodium
    3,30 Sulphates
    milligrams per liter (mg/l)













    When made with a naturally soft spring water you will be getting the maximum flavour and health benefits.




    Comparaison avec Les Eaux Minérales Françaises :






    Volvic Analysis:







    109 TDS
    10 Calcium
    8 Chloride
    65 Hydrogeniccarbonate
    6 Magnesium
    1 Nitrate
    6 Potassium
    30 Silica
    9 Sodium
    7 Sulphates
    milligrams per liter (mg/l)






    Ou encocre :



    Contrex Analysis:






    2125 TDS
    486 Calcium
    8,6 Chloride
    403 Hydrogeniccarbonate
    84 Magnesium
    2,7 Nitrate
    3,2 Potassium
    9,1 Sodium
    1187 Sulphates
    milligrams per liter (mg/l)


















    Little Conclusion :




    La Mont Roucous jaillit du granit, pure et préservée , à 927 mètres d'altitude, dans la foret du Parc Naturel du Haut Languedoc.

    Grâce à cette "Amazing Grace! "et à sa très faible minéralité,

    la plus faible d'Europe,

    La Mont Roucous peut être consommée sans restriction .






















    Waters and mineral watermay not seem to have the individual characteristics that distinguish wines.

    But through comparison with the flavors in wine, subtle but distinct differences in water flavors become apparent, too.


    This chapter will examine the components of flavor as they apply to water.






    FLAVOR = TASTE + SMELL + MOUTHFEEL






    Taste, smell, and mouthfeel (a food’s tactile sensation) combine to produce flavor.

    Sensory receptors in the nose and mouth report information on each of these three components to the brain, where the sensation is integrated in a highly complex process we are just beginning to understand.

    Food writers often pay little attention to mouthfeel, but it is a very important property of both food and water.

    The size, amount, and distribution of bubbles—or lack of them—are essential to the mouthfeel of water .





















    A tasting provides the best introduction to the surprising richness of epicurean experiences with water. Here are directions for conducting your own; recommend that, at the beginning, it not be conducted blind:

    Water tasting should be fun more of an introduction to the differences in bottled waters than a hardcore blind tasting, which can be intimidating.

    As the host, you should provide information on all the waters and let people enjoy the tactile experience of handling the bottle.














    Here are a few guidelines:




    • Buy as many waters as possible from each of the five FineWaters Balance categories Still, Effervescent, Light, Classic, and Bold.
    • One bottle is enough for six to eight people.
    • You should have at least ten waters fifteen is a better number (two to three in each category).
    • Within each of the categories, try to find waters with different TDS levels, sources (spring water or rainwater), or
      countries or regions of origin.

    • Chill all the waters to about 55 degrees Fahrenheit (13°C) to nicely showcase the differences in the waters. Make sure they stay at the same temperature throughout the tasting otherwise their qualities (or the perception of them) will change.

    • You will need two to three proper water glasses per person. Ideally, have each flight in the glasses at the same time.

    • Start with Still and work your way through the levels up to Bold. You can swallow, but have a bucket ready for emptying glasses. Sometimes it’s fun to have pure H2O available to calibrate your palate. Le Bleu distilled water is one good choice that is widely available.
    • Serve bread or crackers, but not salty food.

    • Make notes if you wish, describing how the water feels (short, long, focused, wide, and so forth).


















    Because the waters vary significantly in mineral content, mouthfeel, and other characteristics, it will be hard to pick a best water.


    Instead, think of foods that would be good complements to
    particular waters.










    Hung Shui Oolong 2008 Hiver Type Dong Ding Feng Huang

























    ... Hier Au Soir ...








    « Xi Shi Zi Sha Portrait Zoom Macro B&W. Pause Photographique & Beauté Orientale "Parfaite", Hsin Chu été 2007 . »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Janvier 2011 à 01:53
    Je tenais à préciser aux lecteurs de ce "Point of View" sur l'eau qu'il est assez généraliste et donc incomplet : il y aurait encore mille choses à dire sur le sujet,plus proche de nos chères feuilles...mais il faut du Temps continuer à apprendre assimiler...

    Pour ceux qui sont rebutés par l'anglais il y a un Google traduction sue ce blog, mais alors c'est souvent assez catastrophique surtout s'il s'agit de points techniques & précis.
    De plus, cela me permet d'apprendre de revoir l'Anglais : je me débrouille en français;j'admire la musicalité et la chaleur des langues slaves Polonais par mes origines et Russe&Ukrainien&tchèque par mes études : je suis un passionné des langues et force est de constater que celle que je maitrise le moins est l'anglais : c'est tout à l'Envers!
    L'anglais a une qualité majeure à mes yeux c'est sa précision : d'ailleurs je plagie (pour les mauvaises langues) ces quelques notions sur l'eau pour me perfectionner bien entendu égoïstement! la preuve je le partage : en ce qui concerne le plagiat ce n'est pas tout à fait vrai car allez sur le lien et vous verrez qu'il y a un certain travail de tri à faire...
    chose dite une bonne fois pour toute!

    Pour finir sur une bonne note d'humour j'envoie un appel désespéré aux commerciaux de la Mont Roucous pour qu'ils me "sponsorisent" car depuis le Temps que je vante les mérites de cet eau, je n'ai pas reçu un seul point de fidélité ... pas une carte,Rien,nada je suis indigné&offusqué!Vive q mm la Championne d'Europe de la plus belle neutralité!
    Je ne dis pas aussi que la Mont Roucous est la Meilleure mais comme c'est mentionné dans l'article c'est la plus neutre (comme un gaiwan comparé à une terre)la plus faiblement minéralisée, d'ailleurs pour certaines liqueurs et surtout en fonte, je rajoute parfois du sodium une pincée de sel pour relever un peu certaines saveurs je le préciserai lors de mes futurs comptes rendus...Faites pour le Fun la comparaison entre une infusion d'un mm thé aux mm paramètres entre une Mt Roucous et une Contrex : mm la couleur de l'infusion n'est pas le mm!

    L'association Lin's et Mont Roucous fait merveille merci à David de La Voie du Thé et David C. D'Essence of Tea;le bruleur est exceptionnel et j'ai deja noté que s'il faut patienter à froid au début une vingtaine de min. pour l'ébullition;le temps de préparer tous nos p'tits trucs; la montée lente&progressive comme naturellement ...il est hors de question d'utiliser des plaques vitro ou autre booster;elle n'est pas faite pour cela c'est délicat,fin,précis pas question de brusquer tant de fragilité : cela aussi c'est une belle leçon pour l'impatient; que nous sommes...

    Peace.

    . PHILLIPE .
    2
    Mardi 11 Janvier 2011 à 11:05
    Truc rigolo : Mont Roucous organisait un concours où fallait garder les étiquettes pour les envoyer comme preuve d achat pour avoir des cadeaux. J en ai gardé un nombre impressionnant, pour... oublier de les envoyer... J espère qu ils la referont !

    Sinon, très intéressant ces dégustations d'eau. A méditer. Perso, je suis toujours heureux avec ma source d'Auvergne. J'avoue que je chauffe ma Lin's sur le gaz (à feu très doux) et la met sur mon stove uniquement pour garder la température. Mais je n'ai pas le stove de luxe de chez Lin's ! :-)

    Tiens d'ailleurs, tu mets quoi comme alcool ?
    3
    Mardi 11 Janvier 2011 à 12:04
    Bonjour David,

    Éthanol dénaturé alcool éthylique 80%/contenant du méthanol env.4%.

    Lisant le site de David C. d'Essence Of Tea,il parle Bio-ethanol sur e bay.
    J'avoue ne pas m 'être penché dessus ; au début un peu rebuté par l'odeur rappelant ben...l'alcool!mauvais à boire! puis au fil des infusions le matériel (moins tout neuf) on s'habitue; il a fallu que le stove démarre...

    Oui ton eau d'Auvergne est bonne je l'utilise parfois en bidon 5 litres quand ma moyenne surface la propose: elle est proche de la Mont Roucous ...

    J'exagère à peine pour le bruleur Lin's afin de montrer que l'eau doit monter en température doucement et le gaz quand on a moins le temps cela marche aussi...d'ailleurs tu soulignes "à feu très doux" ...
    Mais comme c'est tout nouveau tout beau je suis tout fou fou avec "The Lins Ceramics - Adjustable alcohol burner and stand - Black "yessss !!!

    En fait ma maman m'a offert deux plaques pour Noël cela fait beaucoup d'argent!;ok deux plaques vitrocéramiques mais je dois me déplacer dans une grande surface et là oh mon Dieu un cauchemar : je ne suis pas Agoraphobe mais les ambiances de ces grands ensembles me rendent malade à chaque fois : j'ai la nausée après!

    Il est probable,quand j'aurais ces deux lumières rouges que j'utilise la Lin's dessus; et le burner pour maintenir l'eau.

    Au fait dans ton article sur le pu er les vidéos Jean Carmet je connaissais deja c'est extra au passage;quelle est l'origine des feuilles dans le Gaiwan : la Yi Wu 2003 ?
    Elle est sensationnelle cette galette ce sheng de Stéphane!
    Bien vu les photos de la verse énergique dans le gaiwan, tu utilises un pied ?

    Bon pied,bon œil !

    Bon Thé .

    Merci .

    Amitiés.

    . PHILIPPE .
    4
    Mardi 11 Janvier 2011 à 13:22
    Bonjour Philippe,

    J'ai profité de mes vacances en France pour tester la Mont Roucous. Elle est soit très chère en Belgique, soit difficilement trouvable.

    Bilan très positif pour la Mont Roucous, la meilleure que j'ai utilisée jusqu'à présent.

    Pareil à vous deux, j'opte maintenant pour une chauffe de l'eau très douce (au gaz/bouilloire inox). Le rendu est top tranquille. Comme quoi l'eau n'a surtout pas besoin d'être agitée en vue de l'infusion.

    Amitiés
    Nicolas
    5
    Mardi 11 Janvier 2011 à 13:46
    Cher Nicolas,

    Les Français tels des enfants gâtés ne se rendent pas compte à quel point ce territoire a dans son Ventre des Eaux Pures et magnifiques ...

    Tes articles sur le sujet et tes études (je crois) sont remarquables sur le Sujet : le dégât non pas des Eaux ! mais des Hommes sur Mère Nature.

    Au plaisir .

    . PHILIPPE .
    6
    Mardi 11 Janvier 2011 à 16:14
    Oui Philippe, les études de Claude Bourguignon sur l'état des sol mérite qu'on s'y arrête pour s'informer et agir (ceux qui en ont les moyens).

    C'est une affaire importante.

    .......

    L'autre affaire importante pour les Français amateurs de thés, c'est la Mont Roucous. Il serait pour ainsi dire imbécile de ne pas la goûter avec un thé d'excellente qualité (qu'on connait bien) et si possible dans une bonne théière (ou à défaut un zhong).

    La différence est stupéfiante.

    A bientôt
    Nicolas
    7
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 21:25
    Merci Philippe pour cet article.

    Il est vrai que la Mont Roucous est très bien adaptée pour le thé. Je lui préfère cependant la Montcalm, qui contient moins de chlorures. Je l'aime bien pour les thés chinois. En revanche, je trouve les deux trop douces pour les thés japonais ; je sors alors la Volvic pour eux car elle fait partie des eaux qui, en étant davantage minéralisées, n'ont pas trop de calcium.


    Au fait, au cas où cela pourrait être utile à certains, voici un lien vers un classement de quelques eaux en fonction de leur minéralisation totale :

    http://www.mineur-de-france.fr/eaux_en_bouteilles/eaux_classees.pdf


    Yi Wu 2003 de Stéphane que tu mentionnes en commentaire, oui, une pure merveille !
    8
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 23:49
    Merci beaucoup Julien pour ce complément d'information,

    En effet, il faut faire sa propre expérience et découvrir différentes eaux;puis comme je l'ai déjà mentionné nous sommes gâtés par la varièté des Eaux en France...

    Pour l'anecdote,je suis tombé tôt dans la Marmite & découverte des Eaux Minérales : ayant fait beaucoup de tennis (une quinzaine d'années) à l'age de 7-8ans je savais reconnaitre à l'aveugle une différence de gout entre une Evian et une Contrex!Et je choisissais tjrs l'Evian pour le gout lors des compet' /Contrex trop chargée,l'Evian plus souple & équilibrée :
    et je pensais quand je gagnais que c'était l'Evian qui m'avait apporté tant d'équilibre et de régularité dans le Jeu!!!Tu parles...
    De plus, mon lieu de naissance est Bordeaux et mon nom français Recordeau; tu vois le truc!L'Eau c'est mon truc!
    Puis, en Pologne j'ai eu une sacrée éducation à l'eau; c'est un pays riche aussi par le sol et je reviendrais peut être un jour sur le sujet...
    Faut pas avoir juste peur que l'eau soit légèrement atomique & radioactive genre Tchernobylienne!!!!

    Plus sérieusement, j'aime aussi la Mt Calm et je l'ai lgtps utilisée pour les thés rouges genre Keeemun,Yunnan Dian Bourgeons,...pour relever certaines saveurs fines pour des thés reconnus pour la finesse de leur saveur...
    En fait, je trouve la Mt Roucous parfaite pour mes Oolongs préférés de Taiwan Haute Montagne les Luanze assez verts d'hiver au fort caractère : Li Shan, Shan Lin Shi ali Shan.
    Les OOlongs roulés en général.Mais rien n'est figé.
    Pour un Oriental Beauty Oolong de qualité beau criblage oxydé, il est vrai que j'hésite entre la Mt Calm qui relève un peu plus la saveur des notes de têtes fabuleuses,une explosion de parfums alors qu'en Mt Roucous on aura un peu plus de moelleux : mais tout cela c'est tellement subtile, en plus il y a derrière le rôle des terres et leur influence, de la bouilloire fonte ou pas fonte, de la chauffe de l'eau, de la verse lente ou rapide; bref tout un programme; de longues discussions à venir!.....
    Je comprends la Volvic pour les thés japonais.

    Merci pour le lien.

    Au plaisir.

    . PHILIPPE .
    9
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 00:23
    J'essaierai la Volvic. Merci du tuyau.
    10
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 08:29
    Merci Julien de ce petit fichier sur les eaux.
    11
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 19:34
    De plus, mon lieu de naissance est Bordeaux et mon nom français Recordeau; tu vois le truc!L'Eau c'est mon truc!

    Oui, je vois cela. Merci beaucoup de partager tes connaissances à ce sujet avec nous.

    J'avais aussi bien noté l'allusion dans le titre de ton article :-)


    Ta remarque sur le rendu entre Mont Roucous et Montcalm est très pertinente. Le choix de l'une ou l'autre des deux eaux dépend donc du moment, de son humeur, de ce que l'on recherche à faire ressortir de ses feuilles, de sa théière ainsi que tu l'indiques, ou encore du matériau de son water cooler, comme tu en parlais dans un précédent article.

    Bons essais à toi, David.

    Nicolas, je suis content que ce fichier te plaise. Le lien de Philippe vers le site “Fine Waters” recèle moult autres merveilles sur l'eau. Je viens en particulier d'y apprendre un fait que j'ignorais et qui rejoint ce dont Philippe a fait l'expérience :

    je rajoute parfois du sodium une pincée de sel pour relever un peu certaines saveurs

    Water is softened with an ion-exchange water softener, which adds sodium (salt) to the water. About 8 mg/l of sodium are added for every grain of hardness (17.1 mg/l) taken out. Water softening accustoms most Americans to slightly salty water.
    12
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 20:25
    Merci Julien,

    J'ai bien aimé lire ce document de Jacques COLLIN,
    auteur, conférencier et chercheur,qui
    partage sa passion sur l'Eau et ses découvertes : simple à comprendre et surtout !!! Halte !!! aux idées reçues:

    En deux fois car c'est un long mais tellement passionnant dans la lignée des articles sur le sol de Nicolas :

    « En premier lieu il faut boire de l’eau la plus pure possible, l’eau nous est d’abord primordiale pour ce qu’elle “emporte” et non pour ce qu’elle nous “apporte”.

    Il faut casser le mythe de l’eau qui nous permettrait de nous minéraliser grâce aux minéraux qu’elle contient. La qualité essentielle d’une eau pure c’est bien d’être dépourvue de minéraux.

    C’est vrai que les minéraux sont indispensables à la vie, et qu’il faut consommer des aliments qui nous en apportent, mais les êtres humains et les animaux sont incapables de les assimiler tels quels, directement. Ils ne sont pas “biodisponibles”. Cette assimilation n’est possible qu’une fois transformés biologiquement par l’intermédiaire d’organismes dits “autotrophes”. Il s’agit des légumes, fruits, herbes, algues etc…. Ces végétaux transforment ces minéraux en s’appuyant sur la pré-transformation d’êtres primaires appelés “autotrophes” comme les bactéries présentes dans les sols dont la culture respecte un certain nombre de bonnes règles de culture ( ce qui n’est plus le cas actuellement sauf en agriculture biologique ).

    C’est à cette condition que les minéraux deviennent des complexes organo-métalliques ou oligo-éléments et peuvent être assimilés par l’homme et les animaux qui eux sont “hétérotrophes”.

    Les minéraux dissous dans les eaux de boisson ne sont que de vulgaires “cailloux bruts” et qui sont considérés par notre organisme comme étrangers. Ils sont amorphes, contraires à la vie et notre corps va tout faire pour s’en débarrasser dans la mesure de ses possibilités.

    En tous cas, à la longue, c’est un des facteurs actifs dans la formation de calculs, de thromboses et de cancers.


    Le but de l’eau n’est pas d’apporter des nutriments mais de permettre leur digestion et leur métabolisme, ensuite elle doit assurer l’évacuation des déchets et des toxines alimentaires, donc elle ne doit surtout pas en contenir.
    Je précise que si nous buvions de l’eau pure quotidiennement, nous n’aurions nul besoin de cures thermales car le drainage corporel serait optimal.
    13
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 20:29
    ...Suite...de la Source !

    Si l’on est contraint de boire de l’eau en bouteille, il faut choisir l’eau la moins minéralisée possible.
    Si la marque est inconnue, il est recommandé de lire sur l’étiquette avec une loupe ou des yeux de lynx, la minéralité totale qui correspond aux “résidus secs à 180°”: au dessus de 400 à 500 mg/L cela devient excessif.

    De plus cette eau très pure a un pouvoir de dissolution incomparable et donc une capacité de “lavage” extraordinaire et c’est une de ses qualités incontournables de nos jours où les fruits et légumes (non biologiques) sont de plus en plus pollués soit du fait de leur mode de culture soit par le cheminement dans les circuits de distribution (y compris la manipulation par les clients dans les supermarchés).

    L’eau pure doit être bue de préférence à jeun et entre les repas. Même s’il est conseillé de boire tout au long de la journée, le meilleur moment c’est le matin et toujours au moins une demi heure avant les repas. Cette eau va permettre le nettoyage cellulaire, le drainage lymphatique et avoir un effet diurétique et d’élimination des toxines.

    Il faut boire entre un litre et demi et deux litres par jour, un peu plus en en été.
    Au début il faut un peu se forcer pour parvenir à boire autant et puis petit à petit cela devient un réflexe et même un plaisir.
    Elle peut être bue très fraîche, lentement, à petites gorgées car ses qualités énergétiques sont à leur maximum.

    Pour maximiser ses bienfaits il conseillé de ne pas la boire de façon machinale, de ne pas boire trop vite et jamais en état de stress.
    Il est préférable de se relaxer, se détendre et essayer de boire en se concentrant sur des pensées agréables et positives, cette eau va ainsi transporter symboliquement cette énergie positive dans notre corps. Plus ces moments seront associés à du bien être, plus ce bien être se diffusera en nous grâce à cette eau pure.

    Je n’ai évoqué ici que les principaux bienfaits de l’eau pure et j’espère de tout cœur avoir contribué à vous faire prendre conscience qu’elle est vraiment précieuse et que nous devons tout faire pour préserver et respecter cette substance SACRÉE ! »

    Au plaisir........
    14
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 20:52
    Boire pendant les repas n'est pas mal non plus. Les fanas de régime le font pour accélérer l'impression de satiété.

    Sinon, personnellement la pincée de sel, j'accroche pas.
    15
    Vendredi 14 Janvier 2011 à 10:16
    Je confirme Philippe ce que tu dis au sujet de la minéralité excessive de l'eau que nous consommons.

    Le minéral ne peut être assimilé par l'organisme qu'à la condition qu'il soit d'abord assimilé par le végétal. C'est une vérité biologique.

    Cela fait plus de 10 ans que je fais très attention à la quantité de résidus à sec à 180°c dans l'eau que je bois.

    400 ou 500mg/litre, je trouve cela encore trop élevé. Cette quantité signifie clairement que pour 2 litre d'eau consommés par jour, l'équivalent de 1 gramme de minéraux/jour qui doit être évacué par le corps... Les reins se fatiguent à la longue (faites le calcul sur des dizaines d'années).

    La quantité la plus adaptée serait environ 100mg/l maximum.

    Il serait intéressant d'avoir une étude scientifique (indépendante)qui ne soit pas financée par les grands groupes financier de l'eau minérale ou les groupes de traitement des eaux pour confirmer ce que le corp humain peut supporter journalièrement.
    16
    Vendredi 14 Janvier 2011 à 10:24
    Tiens et j'ajouterais pendant que j'y suis pour les personnes travaillants assises toute la journée qui se plaignent de mal de dos au niveau des reins.

    Poser vous la question si l'ergonomie de votre poste de travail est à remettre en cause.

    Poser vous la question si vos reins sont déjà (beaucoup) trop surchargé en minéraux.

    Et faites le calcul des kilos de minéraux que vos reins ont déjà dû éliminer de votre corps, avant que votre corp ne fasse le calcul ;-)
    17
    Vendredi 14 Janvier 2011 à 23:42
    Merci Nicolas,

    Tu confirmes...Cool...

    Ton dernier article est remarquable par sa profondeur;que du sensible,de l'intelligible et du réel ...pas évident de prime abord, mais c'est réellement ce en quoi je crois seulement je n'ai pas la capacité de pouvoir l'exprimer OU le courage...

    Tes articles section Philo résonnent forts et je confirme que si de prime abord ce n'est pas évident d'y croire ;quand on pratique le Thé, après un certain temps, tout semble juste et confirmé...

    Faut savoir ouvrir ses Sens.

    Peace .

    Merci.

    . PHILIPPE .
    18
    Samedi 15 Janvier 2011 à 00:48
    Déjà 18 commentaire sur ce post, ça discute librement sur ton blog.

    C'est bien ainsi. Et l'info circule au sujet de l'eau. C'est une très bonne chose.

    Quand à mon dernier article, le compteur des visites tourne à son rythme. Et l'absence de commentaire ne m'affole pas vraiment. Au contraire, elle dénote une certaine réflexion de lecture.

    En fait ma section philo commence à peine de prendre son ampleur. Elle est encore bien trop jeune, hé-hé. Mais elle se dessine comme une guerrière chevronnée qui va guerroyer contre les idées reçues.

    Alors le temps est nécessaire pour que les graines que je sème puissent germer et prendre racine dans les conceptions des amateurs avertis.

    L'avantage réside dans le lien, ce raccourci qui permet l'accès rapide à la section philo. N'importe quel lecteur pourra si il le désire dans deux ans, par exemple, relire ces articles et compléter sa compréhension du thé.

    Là je me permet de faire un clin d'œil humoristique à David (VdT) pour qu'il puisse mettre sur son blog un accès facile à ces 2 rubriques existantes "Séries Wulong" et "Back to Basics". Je l'ai déjà taquiné à ce sujet.

    Amicalement
    Nicolas
    19
    Samedi 15 Janvier 2011 à 01:19
    Pour le moment je préfère écrire des articles que de prendre du temps de tout réorganiser. Ça viendra... ^^
    20
    Samedi 15 Janvier 2011 à 01:25
    Tu as bien raison, David. La sagesse se mûrit comme une bonne galette de pu'er ^_^
    21
    Samedi 15 Janvier 2011 à 01:34
    Re Bon soir ou bonjour Nicolas,

    Je rajoute un com' inutile pour pouvoir augmenter le taux de remplissage de ce post : comme tu te doutes je me marre en écrivant cela et tu résumes t bien :

    "Et l'absence de commentaire ne m'affole pas vraiment. Au contraire, elle dénote une certaine réflexion de lecture."

    C'est pour cette raison que je te félicite ici : comme par intuition, comme pour laisser ton article
    " vierge " de vérité .
    Ton activité Yoga te permet, je suppose, d'entrer dans ses profondeurs j'ai envie de nommer cela du sur réel au delà du visible, de sentir ces choses dont l'accès demande force & concentration....et du Temps.
    je ne fais qu'entrevoir comme nouveau né ces états qui permettent de mieux sentir le Monde, de sublimer le réel;mais j'ai du mal à en parler...chaque chose en son Temps,c'est important.

    En tout cas merci tu ouvres une Voie que peu de supports traitent sans tomber dans du fantasque...
    C'est de l'ordre de l'intime dans mon cas et on en reparlera par mail et je l'espère un jour en tête à tête, de vive Voix vers la Voie...

    à plusssss.....

    . PHILIPPE .
    22
    Samedi 15 Janvier 2011 à 01:53
    L'heure tourne, et le langage de la nuit permet des tournures de phrases différentes. Une expression autre s'installe.

    "Profondeur" est un terme approprié et j'ajouterais intégrité aussi. Quand on touche ce genre de profondeur, il faut pouvoir en revenir sans encombre et reprendre la simplicité de la vie quotidienne.

    Sans intégrité c'est la mauvaise claque assurée. Y'a pas de pardon pour celui qui ouvre une voie (qui se veux plus lumineuse) et qui commet la/les fautes.

    Oui les année de yoga m'aident, bien évidemment. Mais de là à parler de yoga du thé, y'a un pont...

    .......

    Moi aussi je prendrais plaisir à te rencontrer. D'ici là prend le temps qui te sera nécessaire pour communiquer par mail. Je reste ouvert à ce genre de discussion.

    Nicolas
    23
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 12:59
    Bonjour Philippe,

    Je viens également de lire l'article
    http://sommelier-the-japonais.blogspot.com/2011/01/histoires-deau.html

    Je vais faire des comparaisons entre une eau qui a atteint 100°C refroidie et une eau à 95°C. Le temps me manque un peu pour écrire tous les billets que je voudrais, mais au moins, je pourrai te donner mes impressions.

    J'utilise aussi depuis quelques temps du charbon actif de bambou (en plus du filtrage avec les cartouches brita)!


    A bientôt.
    Claire
    24
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 16:33
    Merci Claire pour ton passage,


    Oui; l'article de Flo est éclairant sur le sujet Eau : je sais une chose c'est que l'eau doit être impérativement bouillie et figures toi qu'elle ne bout pas de la mm manière en fonction de l'altitude & la pression...

    Chez moi à Bordeaux les yeux de crabes n'apparaissent qu'à 95-96 °c .
    Je laisse quelques secondes pour que la température redescende et je sers mes feuilles...
    A retenir aussi que plus une eau est bouillie de nombreuses fois et plus elle sera lourde & chargée .
    Toute une Histoire d'Eau ;l'important est de trouver l'eau juste adaptée & accordée à ton thé et pour cela rien ne vaut le : Faire .

    Au plaisir.

    . PHILIPPE .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :