• ANALOGIES : Thé / Parfum , Poèsie , Musique .

     . LE PARFUM : de l'éloge et de l'admiration .

    Rencontre avec PIERRE POLGE : le NEZ DE CHANEL .



      . LA POESIE : Jacques Prévert . Contemplatatif .

       Le Romancier : Témoin du Temps .

       Rapport au Monde : couple Être / Avoir . Paraître .

      Concentration & Méditation : extrait ARNAUD DESJARDINS .



     . LA MUSIQUE
    : les " Envoûteurs ."

                                           
                                                .......................
                             ..................................................................................





    LE PARFUM :






    . RADIOHEAD .






    " Il vient de passer à côté d'elle, comme dans un souffle.

    « Quelle allure ! » se dit-elle, sans savoir vraiment ce qui lui plaît : la sérénité du geste, la souplesse de la démarche, une présence naturelle, la fraîcheur sensuelle d'un parfum...

     L'allure d'un homme reflète sa vraie personnalité.

    Sans mise en scène, ni tricherie, ni détours.

     Indispensable à la séduction, l'allure ne s'affiche pas, elle laisse deviner.

    ALLURE est de ces fragrances qui s'interprètent de façon totalement personnelle.

    Les quatre facettes qui équilibrent sa composition ont été mises en Musique par Jacques Polge, le Nez de CHANEL.

    La première est Fraîche, la Mandarine et la Coriandre imposant immédiatement une présence extrêmement vivante, végétale et vivifiante, d'une très grande amplitude olfactive.

    La seconde, Sensuelle, monte inexorablement de la Fève Tonka et du Labdanum, suscitant un climat d'ombre, d'alcôve et de mystère.

     La facette Boisée s'exprime par une note aiguë et sèche, inspirée du Cèdre de l'Atlas, qui s'accorde à une note Vétiver.

    Enfin, la facette Epicée révèle un accord poivré, explosif, viril et solaire.

    Alors, tout à coup, tout s'embrase.

     La séduction, le combat, la masculinité atteignent leur sommet.

    L'allure le porte. Il porte ALLURE. "






    . RADIOHEAD .
                                                                                         
                                                                                       . Fleurs de Jasmin .

                                                                                                . HOJO .





    " La Poésie dit autre chose que ce qu' elle dit.

    De la même manière le Parfum , étranger à lui - même , peut

    parvenir à exprimer  l' INDICIBLE. "





    . RADIOHEAD .
                          . Chanel n° 5 , 2007 .




    " N ° 5 est la grammaire de CHANEL : dépouillé , architecturé et

                                                    Abstrait .  "


                 



              . RADIOHEAD .                                                                
                      
                    .   Allure Homme Sport, 2004 .                                                                                                   
                                                                                                





    PIERRE POLGE : entretien  sur la " Musique d'ALLURE ."
                                                  (  Homme )


    " J'ai voulu transposer dans le domaine des hommes l'évolution que j'avais constatée chez les femmes, c'est à dire toujours plus de légèreté et de fraîcheur .

    Pour les épices , c'est le Poivre qui m'a semblé être plus aérien , pour les bois de Santal et Cèdre, j'ai pris la partie de l'arbre la plus éloignée des racines.

    Quant à la la fraîcheur comme dans le précédent ALLURE , ce sont les  présences de Bergamote et des notes aromatiques comme la Lavande qui la renforcent .

    Il y a aussi de l' hédione, qui sait s'offrir, et du jasmin .

    Tout ce que l'on pourrait respirer en se promenant en lisière d'une plantation sans s'approcher de ses fleurs .
    "








    . RADIOHEAD .


                                                                 . JARDINS JASMIN FLOWERS; GUANGXI CHINA .
                                                                                                       
                                                                                               ( . HOJO .)





    " Les seules Amours heureuses mêlent deux bouquets conspirants, senteurs de sexes mêlés si profondes que parfois nous croyons nous évanouir . "




                                                            ..................................








    LA POESIE : la Force des Poètes : LA CONTEMPLATION .






    . RADIOHEAD .

    Jacques Prévert , 1955 . Paris , Robert DOISNEAU .








    La force des poètes est de rendre élégantes et précieuses les choses de l'ordinaire et de rendre invulnérables ceux qui ont à les vivre au quotidien .


    Jacques Prévert est de ceux - là, qui donnent énergie et envie.


    Envie d'écarquiller les yeux, de regarder attentivement les gestes minuscules de l' Humanité en train de se débattre avec
     l' Existence.


    Envie d'écouter encore les bruits infimes comme celui terrible de l'oeuf dur cassé sur un comptoir d'étain.

    Envie d'être bousculé, de se moquer des poncifs, d'être Poète ou Amoureux . 


    Il écrit comme on parle quand on parle bien, avec son Coeur et son Ventre, ses éblouissements , avec aussi la Compassion des généreux pour les Erreurs et les Accidents de Vie .



    " Et tu as couru vers Lui sous la pluie,
                                                            

                                                                     Ruisselante ravie épanouie ."                                                  
                                       


                                              .......................................



         



    Le ROMANCIER:

                                                
    Le Romancier est comme un Historien .

    Pas un Historien des dates ni des faits remarquables, mais un Historien émotionnel des mini - événements, de toutes petites choses que l'on observe à la lumière d'un microscope pour montrer que nous vivons .

    Le romancier se fait Historien de son époque , son oeuvre représente une archéologie des sentiments qui font agir d'une telle manière et pas d'une autre, les Hommes et les Femmes d'un Temps donné.

    Un roman est un essai, une histoire qui s'interroge sur le pourquoi et la finalité du Lien entre les Choses et les Personnes .

    Un être vivant ne peut se réduire à sa seule structure visible.

    Il représente une maille du" réseau secret " qui unit tous les objets du Monde.

    L' Écriture se donne pour mission de mettre en Lumière les
    " réseaux invisibles  " qui relient les mots , les objets et les
                                   
                                               HOMMES .




    Je n'en citerais que Deux, Fondamentaux :

    LOUIS FERDINAND CELINE





    . RADIOHEAD .
     




    et le Fantastique " VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT . "






    . RADIOHEAD .






    " L'amour c'est comme l'alcool, plus on est impuissant et saoûl et

                plus on se croit fort et malin, et sûr de ses droits. "

     Louis-Ferdinand Céline  - Extrait de Voyage au bout de la nuit











    FIODOR DOSTOIEVSKI /" CRIME ET CHATIMENT ." 1866 .





    . 1872 .


    . RADIOHEAD .









    . RADIOHEAD .









    . 1876 .



    . RADIOHEAD .





                                                      .......................................









    ETRE / AVOIR : Le difficile Tache du PARAITRE .





    . RADIOHEAD .

                                                                                            . New York .






    Beaucoup de gens, visités par la célébrité, prennent vite l'habitude de faire semblant de Tout : faire mine d'écouter, d'être ému, d'être Présent .

    Apparemment ils semblent vivants mais habités de crépuscule, ils sont là ailleurs  :   des Distraits .

    La Concentration nous permet d 'etre rarement pris en
    " flagrant délit"  d'Oubli  :

    Se souvenir des visages, d'une confidence ...

    On entre alors dans le détail des choses et des êtres , cela permet
    de redessiner des circonstances de repréciser une couleur, un sentiment ...



                          Un souci de SOUCIANCE , finalement .

                                             .  De RESPECT .

                                           ...................................






     Le " Recours et le Secours " :




               INVITATION à la Concentration et à la Méditation :

                                                      Se

                                           Connaître et Être .



     Extraits ARNAUD DESJARDINS : " Approches de la Méditation ."








    . RADIOHEAD .








     Concentration et méditation :



    "... La première chose à dire, c'est que le mot français Méditation recouvre des activités très différentes qu'il ne faut pas confondre.

    Certaines Méditations sont tout de suite accessibles aux débutants et d'autres ne sont fructueuses que pour les Méditants entraînés qui ont progressé sur le chemin de la simplification et du dépouillement intérieurs.

    La véritable Méditation est une activité non seulement différente mais même, en un sens, opposée à toutes celles que nous connaissons.

    Qui dit activité dit faire quelque chose et la Méditation consiste avant tout à ne pas faire, tout en étant présent à soi - même, vigilant, intensément éveillé .   






    . RADIOHEAD .



                                                                                         .  Baozhong 1983 .








    Pour comprendre l 'essence de la Méditation, il faut se souvenir de cette affirmation que nous sommes déjà ce que nous aspirons à être mais que nous n 'en sommes pas encore conscients.


    L'image de la Nudité :

                         " Nous sommes tous nus sous nos vêtements."



    Du fait des vêtements  notre nudité demeure invisible, mais celle - ci n'est pas à projeter dans le futur  comme le fruit de nos efforts ou l'effet de certaines causes, elle est là . Il y a simplement à la découvrir, à la révéler .

    C'est ce qui ne doit  jamais être perdu de vue en ce qui concerne la Méditation.


    Alors que dans la vie courante toutes nos tentatives visent toujours à mettre en oeuvre des causes pour produire certains effets, dans la Méditation il n 'y a pas à produire, il y a à découvrir .







      . RADIOHEAD .
                                                                Place de la Comédie , Bordeaux .





         
    Cela dit il existe plusieurs approches qui ne doivent pas être confondues. D' abord il faudrait faire, en français même, une distinction entre Concentration et Méditation et bien distinguer les exercices préparatoires de la Méditation elle - même .

    Dans les exercices préparatoires ou les différentes pratiques de concentration il y a quelque chose à " Faire " et à cela nous sommes tous habitués .

    Envisageons d'abord la forme supérieure de la Méditation avant d'en examiner quelles peuvent être les étapes préparatoires.

    Celle - ci représente un mouvement inverse du mouvement habituel de l'attention, aussi bien physiquement
    , emotionnellement que mentalement; un mouvement qui ne va plus vers la surface ou vers la périphérie, mais au contraire de la périphérie vers le centre et de la surface vers la  profondeur :

     il s'agit d'une inversion de notre intérêt, de notre possibilité de conscience, pour chercher à ressentir cette réalité que nous sommes déjà, recouverte par les perceptions et conceptions habituelles dans le monde du Temps, de l'Espace et de la Causalité. 









    . RADIOHEAD .

                                                    
                                                          
                                                               Li Xin , Zhuni  ...
    de la Surface à la Profondeur...
                                                                                                 
                                                                                               .  L' Incarnation .






    La Méditation est donc un Non - Agir , un silence , une immobilité intérieure , un vide , qui ne sont pas " normalement " accessibles .

    Méditer pendant longtemps , revient à demander l'impossible.
    Il y a en nous des dynamismes qui nous ramènent à l'Action :

    Penser est une Action , avoir envie de bouger est une Action ou une Pulsion de l'Action .

    Vide, Silence, Immobilité, Non - Agir , Pure Conscience , Présence à Soi - Même dépouillée de tout concept, c'est la recherche du
     " Je Suis "  essentiel, libéré de ce qu 'on appelle en sanscrit "UPADHIS" , les attributs surajoutés.

    Le " Je Suis " pur est plus profond même - non pas au - delà mais en deçà - que " je suis Homme " et " que je suis Femme".

    Il est la Conscience non affectée par la Matérialité, tout ce qui est mesurable  , c'est à dire l'ensemble des phénomènes qu'ils soient grossiers ou subtils.

    C'est donc la recherche d'un état de conscience inhabituel et généralement inconnu, non dépendant, absolu , qui n'est en relation avec Rien.

    Tous ceux qui en ont eu l'expérience peuvent témoigner que ce
     "  Vide " est ressenti comme la Richesse, la Plénitude Suprême, à laquelle aucune Joie ordinaire, même la plus pure, la plus grande, ne peut être comparée .






    . RADIOHEAD .

        



                                               .....................................







     .  LA MUSIQUE : les " Envoûteurs . "







    . RADIOHEAD .







    La Musique traverse l' Air et les Corps et ne s'adresse à personne .

    Elle est la Musique qui va à la rencontre de l' Inconnu.

    Elle n'est pas là pour convainvre , justifier , ou conquérir , et lorsqu' elle boulverse les Coeurs , c'est pour rappeler que la Vie est Ardente,  que les êtres et les étoiles peuvent être reliés par des passerelles invisibles .

    Elle avance dans le Monde et entoure nos Vies comme autant d'anneaux de Pouvoir pour nous rendre" Invincibles ".

    La Musique ne choisit qui va l'aimer, chacun est Libre de s'en détourner ou de l'accepter, elle envahit les Mémoires et s'installe au milieu de nos Souvenirs ...

    De Toute éternité elle aurait du Toujours être là, que seuls les Hommes et les circonstances humaines l'en ont momentanément délogée .

    Sa Place est à l' intérieur de notre Histoire comme l' haleine du Vent , le ressac des Océans , le grondement des Orages .   












    . RADIOHEAD .






              TOUS LIENS AVEC LE MONDE DU Thé SERAIENT

                                              "  PUREMENT "

                                                  FORTUITS!!!

                                                Bien Entendu ...



     

                                                         à bientôt pour les dégustations ...







     
    « . MORT DE DENNIS STOCK .. CHONG, ZHONG ORIGINAL, 1930 CANTON . »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    le jardin de thé
    Mercredi 20 Janvier 2010 à 19:28
    Céline et Dostoîevski, 2 immenses et incomparables génies de la langue et du Roman, je les sans aucun doute parmis mes favoris..."mort à crédit" est aussi incontournable que le "voyage"...  
    Surtout Dostoievski, je suyis très admiratif de son oeuvre. En ce moment, je lis "humiliés et offensés", un roman un peu moins connu mais tout aussi excellent que les autres... J'en ai lu en traduction gallimard mais je préfère de loin les traductions publiées dans Babel, une langue beaucoup plus vivante, moins "littéraire", plus "comme on parle", bref, plus dans le projet littéraire de Dostoievski... (là il rejoint un peu Céline, chacun à leur manière...)
    2
    Mercredi 20 Janvier 2010 à 20:31
    Bienvenue Thomas ,

    Oui ces deux Grands écrivains me fascinent : et je dirais que j'ai un "faible" afin d'en  devenir plus " Fort " pour Dostoievski :
    non seulement parce que je parle le Russe étant d'origine polonaise et ayant fait des études de traducteur en russe mais surtout pour les Vérités Universelles philosophiques de ce Maitre de l'ecriture et de la profondeur...

    Et puis le Style ce " détail " qui fait toute la différence!!! et quel style chez ces Génies ! et quand tu lis Dostoievski dans sa langue natale cela vaut de L'OR!

    Celine c'est le Style par excellence puis il y a chez ces deux là un témoignage de leur époque : pareil cela n'a pas de prix!
     une ambiance , l'Atmosphère...D'un Temps.

    En tout cas Merci Thomas pour ton com car je connais ta passion pour l'écriture et un certain Talent chez toi :j 'ai beaucoup aimé ta " cave à Thé "

    Beau billet , juste et pertinent .

    Ce qui est frustrant pour mes débuts dans la blogosphère c'est d'etre un peu" trop à la surface des Choses" mais avec le Temps j 'envisage d'approfondir mes écrivains , musiciens , et autres remueurs d'esprit!

    chaque chose en son Temps faudrait deja que je parle de thé;en ce moment je déguste et j' hiberne intellectuellement par rapport au Cha!

    peut etre pour bien en parler par la suite...SUREMENT.

    à bientot.

    MERCI.

    PHILIPPE.
     

     
    3
    le jardin de thé
    Mercredi 20 Janvier 2010 à 23:08

    Tu as de la chance de pouvoir lire Dostoievski dans le texte !

     A partir du moment où un grand auteur a vraiment du style, c'est quasiment intraductible. Suffit de penser à Céline et à ce que peut donner une traduction...

    C'est marrant que tu parles de ces 2 auteurs en particulier, car en 2009, je n'ai quasiment lu et relu que ces 2 là qui me fascinent aussi complètement !
    Relu le "voyage", enchainé avec "mort à crédit", fait un break, en relisant Sawnn, ensuite, enchainé, relecture de" l'idiot" et des "démons", un petit amuse-gueule, "les nuits blanches", là je me fais "humilés et offensés",... et compte bien continuer avec crime et chatiment... Celui qui m'a le plus fasciné, c'est" les frères karamazov"... l'histoire est tellement prennante qu'on dévore les 1500 pages d'une traite...

    Autre point commun, je suis aussi très fan de Miles Davis, surtout en ce moment... c'est aussi quelqu'un qui peut nous accompagner toute une vie tellement son oeuvre a de multiples facettes.
    Dernièrement, j'ai fait l'acquisition de quelques coffrets avec les sessions complètes de studio des grands albums electriques de Miles:
    The complete bitches brew sessions
    The complete on thé corner session
    the complete Jack Johnson
    The complete in a silent way
    C'est immense !

    En ce moment, j'écoute aussi en boucle "Sketches of spain"... un des plus beau et des plus inusable disc

    A+

    4
    David la VdT
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 11:15
    J'aime comme ton billet excite les sens, tous les sens. Je ne suis pas pour ma part aussi fana que vous de ces auteurs. Attention, je ne dis pas que j'aime pas, j'en ai lu, j'aime, mais je préfère actuellement lire d'autres choses.

    Pour la musique, je vois Thomas que tu t'éclates aussi avec Miles ! J'avoue avoir des fois du mal avec ces albums les plus "modernes." Mais comme un thé qu'on goûte la première fois, la nouveauté n'est pas facile à appréhender et à apprécier de prime abord. Ma dernière acquisition de Miles est le très classique album Something Else de Cannonball Adderley, feat. Miles Davis et Art Blakey, Blue Note, encore et toujours...

    ++

    5
    le jardin de thé
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 19:05
    Concernant la musique, je ne suis pas trop fan de jazz... mais j'aime beaucoup Miles Davis - lui-même tenait d'ailleurs, lorsqu'on voulait lui coller une étiquette, à préciser qu'il faisait "de la musique" et non du jazz... J'aime beaucoup sa période post "bitche's brew" qui justement transcende tout les genre de la musique...
    Avec le recul, j'aime beaucoup moins sa période plus "classique", ni celle "cool jazz", ça fait, à mon avis un peu trop musique d'ascenceur...
    Mais, dans la période acoustique, je trouve quelques albums live géniaux:
    - My funny valentine live
    - MilesDavis  in Person: live at the blackhawk vol 1 et 2 (4CD)

    Pour découvrir la période eléctrique, je conseille "bitches brew" et "on the corner".... il y a aussi l'excellent "live et the ilse of wright" qui est visionable sur You Tube... Mais c'est vrai qu'il y a des trucs un peu pénibles dans la période moderne ou des trucs un peu extrêmes mais géniaux à écouter, comme le Live "Black Beauty: live at the fillmore west" ( les Piano fender avec distorsion donnent un son terrible, un énérgie incroyable... mais c'est un tout autre monde que" something else"...)

    +




    ,




    6
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 19:42
    Merci Thomas pour les précisions concernant et la littérature et ton" travail " de lecture courant 2009  et pour la Musique et MILES .Belles coincidences!

    La grande similitude avec le Thé c'est qu'avec de telles oeuvres ce n'est jamais fini parfois c'est flippant parfois excitant en tout cas cela ne laisse jamais indifférent...

    Etant " Fan " de MILES j'aime Tout meme les" Ascenseurs "surtout pour l'échafaud !car je suis un passionné de Son et Haute fidelité depuis tout petit! et Miles c'est le Son ...large distordu harmonique riche plat vertical;tjrs extremement riche.

    Puis les musiciens qui ont SU  graviter autour de Miles  ne furent et ne sont que  des merveilles : j'ai un faible pour le détonnant MARCUS MILLER meme s'il est devenu plus manager aujourd'hui et homme à tout faire!bref!

    le 16 février 2010 Pat METHENY à Bordeaux!!! ouahhh!

     Quand je regarde la vidéo ou il y a Jonni Mitchell , Jaco Pastorius , Pat Metheny ,Michael BRECKER ," LIVE  Shadows and Light "il y a plus de 30 ans c'est une pure délectation ...

    J' aime beaucoup Weather Report  en particulier Zawinul et Jaco et les différentes alliances qui ont pu se créer tout au long de leur parcours...

    Merci David Merci THOMAS et à bientot.    

    .PHILIPPE.
    7
    David la VdT
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 20:03
    Je note ces titres. J'ai Decoy, je sais pas si tu connais. C'est déjà assez moderne je pense. Je me le remet une fois que mon album en cours est fini.

    Je commence depuis peu le jazz. Je viens du blues que je parcours depuis de nombreuses années déjà. Ma porte d'entrée a été Mingus. Un pote m'en parlait, j'écoutais ce qu'il disait d'une oreille. Un jour, j'ai acheté un CD en promo (Blues and Roots.) Je me suis pris un mélange de Blues et de Bebop dans les oreilles. Ça fait plusieurs années et je ne m'en remets toujours pas. Alors forcément, le bebop/hardbop de Miles Davis m'a parlé aussi. Depuis, je n'explore que cette mouvance, tout manichéen que je suis. La suite on verra. Mais je vais écouter Bitches Brew ce soir sur le net.

    Pour faire la corrélation avec les livres, l'autobiographie de Mingus est extraordinaire, Moins qu'un chien, dans la veine de Buckowski.

    ++

    PS : Philippe, tu m'as doublé de peu pour le jeu de mot de l'échaffaud !! ;-) Je suis aussi fan d'hifi. D'ailleurs je viens d'aider un pote qui a des thunes à s'équiper... Moi qui était content de mon son, maintenant, j'amène mes vinyles chez lui, et je pleure longuement le long de ses colonnes Jean-Marie Reynaud...
    8
    Samedi 23 Janvier 2010 à 13:29
    Les parfums Chanel sont pour moi inégalables...j'y reviens toujours , passant du no5 à allure sensuelle et maintenant allure verson blanche pour homme.
    quel style ! il évolue sans cesse sur la peau , il accompagne, se mêle , mais n'envahis pas ..... quelque fois je suis surprise en lisant le descriptif des senteurs car je ne m'y retrouve pas ! As-tu vu la publicité du no5 par Luc Besson avec comme sujet le petit chaperon roue ??? génial !
    9
    Samedi 23 Janvier 2010 à 21:24
    Bonsoir GINKGO ,

    Cela fait toujours plaisir de voir un de tes coms!

    Je vois que tu connais l'affaire : en effet CHANEL a quelque chose que les Autres n'ont pas : complétement ok avec Toi; je dirai que la différence au dela des fragrances se fait dans la texture. Inimitable; quand tu"pschiiiit" par exemeple ALLURE il y a une texture comme un voile doux, velours, qui effleure sans jamais agresser : c'est la fragrance CHANEL.Un parfum , une texture.

    Il y a une autre grande Maison du parfum qui a ce "plus ", cette énigme de la belle texture c'est GUERLAIN : pas un scoop non plus !

    Pour moi les autres choses "Modernes" type Calvin Klein c'est des supers "SENT BON" genre des effluves artificielles qui au premier abord semblent de supers déodorants , pas désagréables mais cela ne fait jamais Corps ou mal...Pas de "stéréophonie" de relief dans ces effluves/ que des notes fraiches de tete....agrumes pamplemousse:ils manquent une "animalité" dans ces parfums de synthèse c'est comme trop propre!

    Bref la Parfumerie et son Monde c'est complexe comme un Art ou tout du moins de l'artisanat sans en devenir"compliqué" et prise de tete , capiteux...Cela doit etre simple et en meme temps sophistiqué,travaillé,raffiné...comme le Thé et l'art du thé! Analogie!

    C'est un Monde captivant quand on parle d'Authentique et de"Vrais":je ne voudrais pas passer pour un snob mais force est de reconnaitre qu 'il y a très peu de véritables parfumeurs:et CHANEl et Guerlain et Hermès en font indéniablement partis les Autres c'est pour le" Fun" et encore!

    Niveau communication je dois dire que tu soulignes un travail exceptionel de la part de CHANEL: tous les films publicitaires sont Forts , brillants , et esthétiques à l'image de la Marque: et bien entendu Le Chaperon Rouge de Besson c'est du Bon;c'est surtout qu'on s'en souvient;c'est  assez formidable: Egoiste et l'hotel de la croisette;Vanessa Paradis comme un oiseau dans la cage qui va voler de ses propres ailes ... Tautou et des trains rappellant l'Orient Express...esthétique et messages ...
    C'est du bon travail .

    Le film " PARFUM DE FEMME " DE Dino Risi avec comme role premier VITTORIO GASSMANN extra - ordinaire : j'aimais les Parfums puis je les ai admiré grAce à ce film étant aussi bien conscient que la Nature nous offre des choses incroyables...

    Mais c'est toi qui est plus proche que moi de GRASSE ; j'ai découvert sur ton blog ton environnement , quel beau spectacle en plus il doit y avoir de superbes odeurs saines : les Alpes , l'eau , le foin et j'en passe...

    Au plaisir.à bientot

    . PHILIPPE .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :